Karaté


 
Le karaté, plus qu’un sport, un art
 
 
 

 

PRESENTATION :
Une pratique sportive fidèle à ses origines martiales, une richesse technique sans égale, une méthode de self-défense, une philosophie au service du développement et de
l’épanouissement de soi.
La pratique du karaté peut être envisagée à tout âge. Elle est ouverte aussi bien aux hommes qu'aux femmes.



UN PEU D'HISTOIRE :

 

LE KARATE DO

 

La voie de la main vide kara : vide, te : main, do : voie.


Le karaté do est un art martial de combat né au cours du XVème siècle dans l’archipel des îles d’Okinawa, situé entre la Chine et le Japon.
En 1922, Gichin Funakoshi (1868-1957), père du karaté do moderne, exporta la méthode de combat d’Okinawa au Japon. Par la suite et à l’instar de Jigoro Kano (fondateur du judo), il transforma la conception du karaté, passant de l’art de guerre fait pour tuer en art éducatif dont le but ultime et le développement personnel. C’est la naissance du Do, la voie.
Le karaté do c’est rependu à travers le monde après la seconde Guerre mondiale et fait aujourd’hui partie des sports les plus pratiqués au monde.

 

 

 

 

Maître Funakoshi 1868-1957

DESCRIPTION :
Karaté signifie main vide, de ce fait on utilise dans cette discipline des techniques de percussions (pied, poing, coude, genoux…), des projections, des clés, des saisies… C’est un des arts de combat les plus complet.
L’approche du karaté do met en exergue les valeurs spirituelles et la finesse mentale au détriment de toute forme de brutalité.

 

 


LES 20 PRECEPTES DIRECTEURS DU KARATE DO DE GICHIN FUNAKOSHI

1. Le karate commence et s’achève dans le rei.

2. Il n’y a pas d’attaque dans le karate.

3. Le karate est au service de l’équité.

4. D’abord se connaître sois-même pour connaître les autres.

5. Le mental prime sur la technique.

6. L’esprit doit être libre.

7. Calamité est fille de non vigilance.


8. La pratique du karate ne saurait se cantonner au seul dojo.

9. Le karate est la quête d’une vie entière.

10. La voie du karate se retrouve en toute chose, et c’est là le secret de sa beauté intrinsèque.

11. Pareil à l’eau en ébullition, le karate perd son ardeur s’il n’est entretenu par une flamme.

12. Ne pas être obsédé par la victoire ; songer, plutôt, à ne pas perdre.

13. Ajuster son attitude en fonction de l’adversaire.

14. L’issue d’un affrontement dépend de la manière de gérer les pleins et les vides (forces et faiblesses).

15. Considérer les mains et les pieds de l’adversaire comme des lames tranchantes.

16. Dès que nous franchissons le seuil de notre maison, un million d’ennemis nous guette.

17. Le kamae, ou posture d’attente, est destiné aux débutants ; avec l’expérience, on adopte le shizentaï (posture naturelle).


18. Rechercher la perfection en kata, le combat réel est une autre affaire.

19. Ne pas oublier de varier rythmes et techniques, tension et relâchement.

20. Toujours chercher à inventer.

 
 

(télécharger les 20 préceptes)

 



Réagir


CAPTCHA


Météo La météo n'est pas disponible pour cette ville.
Twitter
Le site du Karaté Boxing Club d'Albigny sur Saône est représenté sur facebook également !!
le 11/10/2013

le 01/01/1970

le 01/01/1970

le 01/01/1970

le 01/01/1970
Espace Membre

Pas encore de compte ?

Mot de passe oublié ?